Qu’est ce qu’un micro pénis et comment y remédier ?

Un micro pénis fait référence à un pénis anormalement petit. Cette anomalie est rare et la cause est le plus souvent liée à des problèmes hormonaux ou génétiques. Les médecins diagnostiquent et traitent généralement la maladie à la naissance, mais il existe des solutions pour les adultes très efficaces.

Dans cet article, nous vous aideront à déterminer si oui ou non, vous avez un micro-pénis. Nous vous parlerons également de ses symptômes et ses causes, ainsi que la manière dont un pénis plus petit que la moyenne peut ou non affecter les fonctions sexuelles. Pour finir, nous vous présenterons les meilleures techniques pour augmenter la taille de votre sexe de manière significative.

Parmi les traitements que nous allons évoquer dans cet article, nous allons notamment évoquer Member XXL, un complément alimentaire très efficace qui donne des résultats rapidement. Si vous êtes intéressé, c’est aussi le moment de profiter d’une offre exceptionnelle !

Promo Flash : 2 bouteilles achetées, 1 bouteille OFFERTE !
flacon-member-xxl

Retrouvez la banane et voyez plus grand ! Vous pouvez bénéficier dès à présent de flacons de Member XXL OFFERTS.

Cette offre est exceptionnelle et limitée, alors n’attendez plus ! Il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous qui vous permet de bénéficier immédiatement de cette promotion !

Qu’est-ce qu’un micro pénis?

Les problèmes hormonaux sont généralement à l’origine du micropénis, une affection rare.
Les médecins diagnostiquent le micropénis lorsque la verge d’un homme est de 2,5 centimètres inférieure à la longueur moyenne pour son âge et son niveau de développement sexuel.

La recherche à ce sujet a d’ailleurs estimé que la taille moyenne du pénis d’un adulte est de 13,24 centimètres en érection. Pour les adultes, les médecins considèrent qu’un micropenis a une longueur de pénis en érection inférieure à 9,3 cm.

Lorsqu’une personne est atteinte de micropénis, ses organes génitaux internes et ses testicules sont généralement normaux.

Quelle est la fréquence dû micropenis?

Le micropenis est une maladie rare qui pourrait toucher environ 0,015 % des nouveau-nés de sexe masculin en France, selon les dernières estimations.

Micro pénis que faire : les traitements efficaces pour avoir un plus gros sexe.

Les statistiques de prévalence du micropenis varient selon les études. Le micropenis, ainsi que les autres anomalies congénitales peuvent être liés à des facteurs environnementaux, tels que l’exposition des parents aux pesticides pendant la grossesse. En conséquence, cette condition peut être plus fréquente dans certaines régions du monde et populations spécifiques.

Les causes du micropénis

D’éventuels désordres hormonaux sont la cause la plus courante du micropénis. Moins fréquemment, un micropénis peut aussi survenir lorsque la mère est exposée à des pesticides ou à d’autres produits chimiques toxiques pendant la grossesse.

Les déficiences en testostérone, pendant la grossesse, peuvent également être à l’origine du micropénis et entrainer d’autres anomalies génitales. Un déficit en testostérone peut survenir lorsqu’un fœtus masculin ne produit pas suffisamment de testostérone ou lorsque sa mère ne produit pas suffisamment d’hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG) pendant la grossesse.

Mais même lorsque les niveaux de testostérone sont normaux, certaines conditions médicales peuvent empêcher le corps de réagir correctement à la testostérone. Cette réponse s’appelle l’insensibilité aux androgènes. Lorsque l’un de ces problèmes hormonaux survient, le pénis d’un fœtus de sexe masculin peut ne pas se développer de la manière habituelle.

Un bébé de sexe masculin connaîtra une poussée de testostérone environ 0 à 3 mois après la naissance. C’est une période cruciale pour la croissance du pénis. Si ce processus est interrompu par des problèmes hormonaux, un nourrisson peut également développer un micropénis.

Comme les problèmes hormonaux sont généralement à l’origine de micropénis, les personnes atteintes de cette malformation peuvent également présenter d’autres symptômes.

Et parfois, ce qui peut sembler être un micropénis est en réalité dû à un autre problème. Par exemple, un bébé né avec un gonflement du scrotum peut donner l’impression d’avoir un micropénis. Le pénis peut également être moins visible en raison de la présence de larges coussinets adipeux (ce que l’on appelle communément un pénis enterré, qui survient plus généralement chez les hommes obèses).

Comment savoir si on est atteint de micro-pénis

Le micropenis est généralement diagnostiqué à la naissance. Or, beaucoup d’hommes s’inquiètent de la taille de leur pénis et pensent qu’il est anormalement petit, ou bien en-dessous de la moyenne. Or, ce n’est que très rarement le cas.

Si un homme pense être atteint de micropénis, la première chose à faire sera de consulter un spécialiste. Il sera en mesure de prendre des mesures précises et de diagnostiquer une éventuelle malformation.

Pour en déterminer la cause, il pourra réaliser :

  • des examens physiques: outre la mesure du pénis, le médecin peut rechercher d’autres signes, tels que des coussinets adipeux inhabituels ou des excroissances.
  • des tests sanguins : ils peuvent aider le médecin à vérifier les niveaux hormonaux;
  • une échographie ou un IRM;

Plusieurs autres conditions pouvant faire paraître le pénis plus petit qu’il ne l’est réellement et portant à confusion avec le micro-pénis, il existe des diagnostics alternatifs, comme :

  • le pénis enterré, soit un coussin de graisse cachant la véritable taille du pénis;
  • un pénis palmé : soit une peau supplémentaire reliant le scrotum et la verge;
  • le pénis piégé, soit un manque de peau autour du pénis.

Faut-il s’inquiéter en cas de micro-pénis ?

Avoir un micropenis n’empêche généralement pas les hommes d’avoir des érections, de se masturber, d’avoir des orgasmes ou d’uriner. Cependant, il arrive parfois qu’un microsexe rende les rapports sexuels (et notamment la pénétration) plus compliquée. Idem pour les troubles parallèle au micro-pénis si ce dernier découle d’un problème hormonal, notamment des difficultés à enfanter.

C’est cependant l’impact psychologique d’avoir un micropénis qui est souvent le plus difficile à porter. Il est d’ailleurs très souvent sous-estimé par les professionnels. En effet, un homme ayant un sexe anormalement petit peut avoir des difficultés à maintenir une relation amoureuse saine, mais aussi rencontrer des problèmes dans sa vie sociale et professionnelle du fait de son rapport à la masculinité.

Que faire en cas de Micro-pénis

Il faut cependant retenir que bien que le micropénis puisse être une condition gênante pour certains hommes, une vie sexuelle pleinement satisfaisante peut être possible pour eux. Mais aussi pour leurs partenaires. En effet, et d’un point de vue strictement fonctionnel, la taille du pénis d’un homme est l’aspect le moins significatif de sa capacité sexuelle à procurer du plaisir.

Les sexologues suggèrent de tester d’autres positions. Notamment des variantes du missionnaire où le partenaire réceptif appuie ses hanches sur une pile d’oreillers, puis place ses jambes bien droites pour se reposer sur la poitrine et les épaules de son partenaire, tandis que le partenaire pénétrant s’agenouille.

Micropénis que faire : les traitements existants

Si les effets d’un micropénis sont trop handicapants pour la vie sexuelle d’un homme, il existe néanmoins des solutions efficaces pour en augmenter significativement la taille. Voici les plus efficaces.

L’hormonothérapie

Les traitements à la testostérone peuvent souvent aider le pénis à se développer. L’application de crème à base testostérone sur les organes génitaux pendant la petite enfance ou l’administration d’injections intramusculaires de testostérone peuvent augmenter la taille du pénis.

Les traitements à la testostérone sont néanmoins plus efficaces avant et pendant la puberté. Ils donnent moins de résultats sur les hommes adultes. D’autres traitements hormonaux peuvent être utiles, en fonction de la cause du micropénis. Il est donc important que le diagnostic effectué par un professionnel soit le plus précis possible.

La chirurgie

Si les traitements hormonaux ne fonctionnent pas, la chirurgie d’agrandissement du pénis peut aider. Un médecin peut en effet placer un implant dans le pénis, ce qui peut le faire paraître plus gros. Cependant, cette opération comporte un risque élevé de complications. Elle ne sera de plus remboursée par la sécurité sociale que si le patient a été dûment diagnostiqué comme ayant un micro-pénis (et non pour les hommes qui souhaitent uniquement avoir un pénis plus gros).

Les compléments alimentaires

La chirurgie pénienne étant invasive, et potentiellement dangereuse, il existe d’autres alternatives naturelles, comme les compléments alimentaires. Ces traitements, à base de plantes qui agrandissent le sexe masculin en boostant les niveaux de testostérone ou en augmentant l’afflux de sang vers le sexe, donnent des résultats visibles. Il doivent néanmoins être pris de manière régulière et diligente pour une augmentation de plusieurs centimètres de la taille et de la circonférence de la verge.

Le plus efficace actuellement disponible sur le marché est Member XXL (lire notre avis) : une gélule à base d’arginine, de tribulus terrestris, mais aussi de ginseng. Il va non seulement vous aider à avoir un sexe plus gros, mais boostera également votre libido ainsi que vos fonctions sexuelles (érection, etc.)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*