Croissance de la verge : comment le pénis grandit et cesse d’augmenter ?

Demandez à n’importe quel psychologue et vous entendrez toujours ces mots : la taille du pénis n’a pas d’importance. Mais la taille compte beaucoup pour beaucoup (la plupart?) des hommes. Pourquoi cette déconnexion entre la réalité scientifique et le ressenti masculin ? Les raisons sont nombreuses, tout comme les moyens sûrs et efficaces d’augmenter la taille de son sexe.

En réalité, si la taille importe peu c’est que quelle que soit celle de votre pénis, vous serez toujours en mesure de procurer du plaisir à votre partenaire. On estime aussi que 95% des pénis ont la taille moyenne. Et donc que très peu sont significativement plus gros ou plus petits. Lorsque les femmes sont interrogées sur ce qu’elles désirent chez un amant, elles mentionnent toujours son physique général, sa gentillesse, son sens de l’écoute, de l’humour, ainsi que le fait d’avoir des points communs. Très peu mentionnent la taille du pénis. Enfin, les thérapeutes rapportent que leurs clientes ne se plaignent presque jamais de la taille du sexe de leur partenaire.

Promo Flash : 2 bouteilles achetées, 1 bouteille OFFERTE !
flacon-member-xxl

Si vous êtes déprimé par la taille de vote pénis, découvrez une méthode efficace et recevez des flacons de Member XXL GRATUITS.

Cette offre est exceptionnelle et limitée, alors profitez-en dès aujourd’hui. Cliquez sur le lien ci-dessous pour bénéficier de cette promotion et commencer votre cure au plus vite.

Mais beaucoup d’hommes (la plupart?) pense différemment. Ils se comparent aux énormes pénis vus dans les films porno et concluent : le mien est beaucoup plus petit. Ils reçoivent d’innombrables spams les invitant à considérer un sexe plus gros. Et une grande majorité pensent qu’un gros sexe est la clé de l’orgasme féminin. Dans cet article, nous allons pas questionner ou non le bien fondé de telles assomptions. Quelles que soient vos raisons, nous vous expliquerons comment se déroule la croissance du pénis, quand elle s’arrête, et comment gagner des centimètres en plus.

A quel âge le pénis arrête de grandir ?

De manière générale, la période à laquelle votre pénis va se développer est la puberté. Cependant, la croissance du pénis peut continuer jusqu’au début de votre vingtaine. La puberté commence généralement entre 9 et 14 ans et dure pendant environ 5 ans en fonction de l’âge à laquelle elle commence. Cependant, lorsque vous atteignez l’âge de 18 ou 19 ans, la croissance de votre sexe risque de s’arrêter, ou tout du moins de ralentir considérablement.

Le taux de croissance pendant la puberté varie d’un homme à l’autre. Une étude de 2010 a révélé que le taux moyen de croissance pénienne est inférieur à un 1,5 cm par an entre 11 et 15 ans,. Passé ce cap, il va se poursuivre mais à un rythme plus lent jusqu’à l’âge de 19 ans environ.

Vous commencez également à produire du sperme pendant la puberté. Les érections et l’éjaculation deviennent elles aussi plus courantes pendant cette période.

Comment agrandir sa verge ?

De manière générale, la puberté est le moment durant lequel votre corps va subir des changements majeurs, et où vous allez commencer à ressembler davantage à un homme qu’à un enfant. Cependant, elle se produit à des moments et en suivant en rythme différents d’un homme à l’autre. Alors pour certains, le changement peut se produire plus tard. Pour certain, le pénis atteindra sa taille maximale dès l’âge de 13 ans, pour d’autres se sera plutôt vers la vingtaine.

Croissance du pénis après la puberté

Et après la puberté ? Votre pénis est-il comme votre nez et vos oreilles, qui continuent à se développer jusqu’à votre mort ?

Malheureusement, la réponse est négative. Votre pénis n’est pas fait de cartilage, ce qui signifie qu’il cesse de croître lorsque vous avez terminé votre puberté. Mais encore une fois, le moment auquel cela va se produire ne sera jamais le même d’un homme à l’autre. Cependant, et si vous comptez sur votre bonne étoile pour gagner quelques centimètres à l’âge adulte, vous allez devoir revoir sérieusement votre stratégie.

Quelle est la taille moyenne du pénis et a-t-elle une importance ?

Intéressons-nous maintenant à la taille moyenne du pénis. Elle est déterminée par l’exposition aux hormones et varie considérablement d’un individu à l’autre. La longueur moyenne d’un pénis au repos est comprise entre 9,7 cm à 17,3 cm. Tandis que la longueur moyenne d’un pénis en érection est de 13,12 cm pour une circonférence de 11,66 cm. Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez notre article dédié à la taille moyenne du sexe masculin.

Maintenant que vous savez si vous êtes dans la moyenne ou non, la question se pose de savoir si cela a vraiment de l’importance. Une étude publiée en 2006 dans la revue Psychology of Men & Masculinity a révélé que les hommes sont beaucoup plus préoccupés par la taille de leur pénis que leurs partenaires. Alors que de nombreux hommes se demandent s’il est suffisamment grand et gros, 85% des femmes interrogées se disent satisfaites de la taille du pénis de leur partenaire. Seulement 14% souhaiteraient que leur partenaire ait une verge plus grande. De la même manière, la taille de votre sexe n’affecte pas vos performances sexuelles. Et ce n’est pas non plus le signe de votre masculinité ou de votre taux de testostérone.

Qu’est-ce qu’un micropenis

Les techniques pour avoir un plus gros pénisPour certains hommes cependant, le problème de croissance du pénis sera plus préoccupant. On parle alors de micro-pénis, une affection pour laquelle la taille de votre pénis sera bien en-dessous de cette moyenne. On parle de micropénis si elle est inférieure à 7 cm.

C’est généralement le symptôme de troubles hormonaux qui affectent le développement des organes sexuels d’un garçon. Ces troubles peuvent également affecter l’hypophyse ou l’hypothalamus. Habituellement, un examen physique suffit à diagnostiquer un micropénis. Et l’hormonothérapie peut être utile pour certains enfants atteints de cette maladie.

Que faire si vous êtes préoccupé par la taille de votre sexe ?

Si vous êtes préoccupé par la taille ou la croissance de votre pénis ou si vous avez d’autres questions à ce sujet, la première chose à faire est de consulter un urologue. Généralement, les hommes se tournent en premier lieu vers leur généraliste, mais un urologue peut être plus utile pour:

  • diagnostiquer les problèmes de croissance du pénis ;
  • vous rassurer sur ce qui est «normal» ;
  • vous donner des options de traitement
  • répondre à d’autres questions sur votre pénis, vos testicules ou votre santé sexuelle.

Et si vous avez des questions ou des préoccupations à ce sujet, sachez que vous n’êtes pas seul. Les recherches montrent que seulement 55% des hommes sont satisfaits de la taille de leur pénis. Si vous êtes un parent et que vous soupçonnez que votre enfant soit atteint d’un micropénis ou de toute autre anomalie concernant ses organes génitaux ou sa croissance, consultez un pédiatre.

Ce que vous devez retenir

La taille du pénis n’est pas liée à vos capacités sexuelles votre niveau de testostérone ou à d’autres caractéristiques masculines. Un homme avec un pénis de taille moyenne peut avoir une vie sexuelle plus épanouie qu’un homme avec un plus grand pénis. Le plus souvent, une conversation franche avec un urologue peut calmer votre anxiété et vous permettre de vous concentrer vos autres attraits, physiques ou non.

Mais si vous êtes dérangé par votre taille de sexe, ou que vous souhaitez prolonger votre croissance du pénis, il existe des méthodes plus ou moins naturelles pour y parvenir.

Les méthodes pour agrandir le pénis sont-elles efficaces ?

Les spécialistes du marketing, et les nombreux spams que vous recevez certainement déjà dans votre boite mail affirment que les dilatateurs, les pompes à pénis, les pilules et les lotions peuvent augmenter la taille de votre sexe. Mais les méthodes d’agrandissement du pénis fonctionnent-elles réellement ?

La taille du pénis est une source commune d’anxiété. Cela a alimenté une industrie qui représente plusieurs millions d’euros, et qui n’a pas toujours votre intérêt à cœur. Nous allons donc revenir sur l’efficacité, et les effets secondaires que peuvent présenter les différentes méthodes d’agrandissement du pénis.

D’ailleurs, vous pouvez tout simplement commencer par couper vos poils pubiens. En effet, ils peuvent donner l’impression que votre sexe est plus petit qu’il ne l’est réellement. Idem pour la perte de poids, qui vous permettra non seulement de mieux voir votre pénis (dissimulé sous un gros ventre) ou de vous sentir plus attrayant et performant sexuellement.

Mais commençons par les méthodes non-chirurgicales pour poursuivre la croissance du pénis.

Les pilules et lotions pour avoir un gros sexe

Ces produits contiennent généralement des vitamines, des minéraux, des plantes ou des hormones qui permettent d’agrandir le pénis. Si on manque encore d’études scientifiques sur leur efficacité, celle de leurs ingrédients n’est plus à prouvée. Attention cependant aux pilules ou crèmes pour agrandir le pénis qui vous feraient des promesses trop impressionnantes.

Les pilules pour grossir son pénis

Ces derniers vont vous aider à gagner quelques centimètres, mais ne vous attendez pas à une transformation complète de votre verge. Ils vont agir en favorisant l’afflux de sang vers votre sexe, ce qui va l’élargir progressivement en tirant sur les tissus péniens. Pour observer de réels résultats, vous devrez suivre une cure de plusieurs mois, et prendre une à deux gélules par jour. La constance et la patience sont donc de mise.

Nous vous recommandons Member XXL (lire notre avis), un complément alimentaire 100 % naturel qui permet de gagner en taille et circonférence de pénis. Mais aussi de booster votre libido et d’avoir de meilleures érections. Pour bénéficier de réductions intéressantes, et notamment une bouteille offerte pour 2 achetées, rendez-vous immédiatement sur le site officiel de son fabricant.

Les pompes à pénis

Les pompes à pénis (lire notre avis sur Phallosan) impliquent de placer un tube sur votre sexe, puis de pomper pour créer un appel d’air. Cela va permettre de faire affluer votre sang vers votre verge et de la faire entrer en érection. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont parfois utilisés dans le traitement à court terme de l’impuissance masculine. Mais attention à ne pas les utiliser trop régulièrement, car elles peuvent endommager les tissus du pénis, et donc provoquer tout l’inverse de l’effet recherché (à savoir des troubles de l’érection).

Nous vous conseillons d’utiliser votre pompe uniquement pendant une demie-heure, et surtout sur le long terme. Sans cela, elle ne vous permettra pas une réelle croissance du pénis.

Les extenseurs de pénis

Cette technique consiste à placer un poids ou un petit cadre extensible, parfois appelé dispositif de traction, sur le pénis au repos pour l’étirer. Il est prouvé que les dispositifs de traction peuvent avoir un impact, en particulier chez les hommes souffrant de micro pénis. Certains patients ayant utilisé cette méthode pendant 6 mois ont remarqué un gain de taille de plusieurs centimètres. Cependant, elle nécessite la supervision d’un médecin pour éviter d’endommager votre sexe.

Le Jelqing

Le Jelqing est un exercice consistant à tirer de manière répétée votre pénis au repas à l’aide du pouce et de l’index, dans le but d’augmenter la taille de votre érection. L’idée est que cela augmentera la capacité sanguine du tissu érectile du pénis, ce qui entraînerait une augmentation de la longueur et de la circonférence du pénis.

Le Jelqing pour agrandir le pénis ?

Tout comme l’utilisation de lotions ou compléments alimentaires, cette technique peut aider certains hommes à gagner quelques centimètres de taille de pénis, en particulier en érection. Ce qui leur permettra de se sentir plus à l’aise dans leur corps. Mais là encore, il faut réaliser ces exercices quotidiennement, pendant de longues minutes, et sur une période d’au moins 3 à 6 mois.

La chirurgie du pénis

On termine avec une méthode nettement plus radicale, mais pouvant vous permettre de gagner jusqu’à 4 cm de circonférence et 2 centimètres de taille. Plusieurs méthodes existent, comme couper le ligament qui relie le pénis à l’os pubien, ou plus simplement d’y injecter de la graisse.

Attention cependant, car le prix d’une intervention, si elle est à des fins esthétiques (c’est à dire si vous ne souffrez pas d’un micro-pénis) sera entièrement à votre charge. Et très élevé. Gare également aux éventuels effets secondaires, et risques que présente toute intervention chirurgicale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*