Retarder l’éjaculation précoce : contrôler son excitation sexuelle et garder la maitrise

Comment contrôler éjaculation précoce ?

Le timing peut être très important en matière de sexe. Si vous jouissez plus rapidement que vous ou votre partenaire ne le souhaiterait, vous pouvez ressentir de la frustration. C’est ce que l’on appelle l’éjaculation précoce. Si cela vous empêche d’avoir des relations sexuelles satisfaisante, provoque de problèmes au sein de votre couple ou est source de complexe, il est temps d’agir.

Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour durer plus longtemps au lit. Dans l’article d’aujourd’hui, nous vous expliquons comment déterminer si vous souffrez oui ou non de ce problème. Mais aussi et surtout comment contrôler votre éjaculation précoce et la retarder le plus longtemps possible.

Qu’est-ce qu’une éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce consiste pour un homme à éjaculer (et donc jouir) trop rapidement pendant les rapports sexuels. L’éjaculation précoce toucherait jusqu’à 30 % des hommes et se divise en 2 catégories distinctes : l’éjaculation précoce à vie (primaire) ou acquise (secondaire.

Vous pouvez donc avoir souffert de ce problème depuis que vous êtes actif sexuellement. On parlera alors d’éjaculation précoce primaire. Mais cette affection peut être acquise et apparaître à un moment de votre vie sexuelle, pour plusieurs raisons que nous allons détailler par la suite.

Comment retarder l'éjaculation précoce ?

On parle d’éjaculation précoce lorsque vous jouissez, et donc éjaculez moins d’une minute après avoir commencé à pénétrer votre partenaire. Mais la durée moyenne d’un rapport sexuel est d’environ 5 minutes et demie. Donc, si vous éjaculez beaucoup plus vite que cela, vous pouvez souffrir de ce problème et considérer l’une des méthode que nous allons vous présenter pour en venir à bout.

Comment savoir si je suis un éjaculateur précoce ?

De manière générale, l’acceptation de ce qu’est un éjaculateur précoce peut changer d’nu pays à l’autre. Mais on considère qu’un éjaculateur précoce ne pourra pas retarder son éjaculation avant les 2 à 5 premières minutes de son rapport sexuel.

Que vous décidiez ou non de rechercher un traitement médical contre votre éjaculation précoce est un choix personnel. Si votre temps d’éjaculation provoque une frustration sexuelle, des conflits avec votre partenaire, ou des complexes pouvant aller jusqu’à l’impuissance, il existe heureusement des traitements ou méthodes naturelles pour réussir à mieux vous contrôler.

Sachez néanmoins que l’éjaculation précoce est relativement courante. Selon les pays, elle toucherait au moins 30 % des hommes, à un moment ou un autre de leur vie. Les facteurs de risque sont en effet nombreux, et le stress, un dysfonctionnement érectile ou des problèmes de poids peuvent en être la cause.

S’il existe des traitements spécifiques et des méthodes pour contrôler son éjaculation précoce, il est intéressant d’en connaître la cause sous-jacente, afin de traiter le problème à la racine.

Quelles sont les causes d’une éjaculation précoce ?

Les causes de l’éjaculation précoce primaire sont souvent psychologiques, telle qu’une expérience sexuelle traumatique précoce. L’éjaculation précoce secondaire peut être causée par des facteurs psychologiques et physiques, comme une consommation excessive d’alcool ou une inflammation de la prostate (prostatite).

Quels sont les traitements contre l'éjaculation précoce ?De manière générale, la chimie de votre cerveau peut être au moins en partie responsable. Les hommes dont le cerveau produit peu de sérotonine chimique ont par exemple tendance à rencontrer des difficultés pour retarder l’éjaculation.

Mais les facteurs émotionnels peuvent également jouer un rôle, comme :

  • le stress ;
  • la dépression ;
  • l’anxiété liée à vos performance ou à la taille de votre sexe (ce que l’on appelle communément le syndrome du vestiaire) ;
  • un sentiment de culpabilité (si vous avez trompé votre partenaire) ;
  • des tensions et conflits latents au sein de votre couple ;

Parfois, l’éjaculation précoce peut être liée à une dysfonction érectile (ou impuissance masculine). Le pénis ne restant pas suffisamment ferme pour pénétrer votre partenaire, ou le simple fait de craindre de ne pas être assez performant ou de durer suffisamment longtemps peuvent développer une tendance à précipiter l’éjaculation. Une habitude dont il sera par la suite difficile de se défaire.

Le traitement de votre trouble de l’érection peut ainsi venir à bout de votre éjaculation précoce. Il existe de nombreuses options, notamment des médicaments comme le citrate de sildénafil (Viagra), le tadalafil (Cialis) ou le Vardenafil HCI (Levitra). Mais aussi des alternatives naturelles tout aussi efficaces, comme Member XXL.

Quand aller voir un médecin ?

Si votre éjaculation précoce est source de problèmes d’ordre physique, psychologique ou relationnel, il est important de consulter votre médecin. Il vous aidera notamment à identifier la cause de votre problème d’éjaculation, qu’il découle d’un problème dans votre vie sexuelle ou sentimentale, ou en réalisant un examen physique. Le cas échéant, il saura également vous orienter vers un confrère, comme un thérapeute si votre éjaculation précoce est provoquée par du stress ou des conflits au sein de votre couple. Ou un urologue si la source est physiologique.

Comment contrôler l’éjaculation précoce et la retarder au maximum ?

Il existe également plusieurs techniques que vous pouvez réaliser seul et chez vous pour retarder l’éjaculation, telles que :

  • se masturber dans les deux heures avant votre rapport sexuel ;
  • utiliser des préservatifs épais pour réduire les sensations dans le pénis
  • en parlant avec votre partenaire afin qu’elle puisse se retirer lorsque vous êtes sur le point d’éjaculer ou vous laisser prendre une profonde inspiration pour maitriser votre réflexe éjaculatoire.

La technique de compression

La méthode dite de compression est aussi très utile pour contrôler l’éjaculation précoce. Voici comment la pratiquer :

Comment maitriser son éjaculation ?

masturbez-vous seul ou avec votre partenaire et arrêtez-vous juste avant d’éjaculer ;
pressez ensuite le gland de votre pénis pendant 10 à 20 secondes ;
relâchez la pression et attendez 30 secondes avant de reprendre la masturbatin ;
répétez ce processus plusieurs fois avant que vous n’ayez envie de vous arrêter.

La technique du stop and go

Assez proche de la technique de compression, elle consiste tout simplement à vous arrêtez lorsque vous sentez que vous avez envie de jouir et à attendre avant de continuer à stimuler votre pénis. Avec un peu de pratique et la confiance nécessaire, vous pourrez utiliser cette méthode pendant vos rapports avec votre partenaire. Et en la réalisant régulièrement et apprenant à vous contrôler, elle devrait vous aider à venir à bout de votre problème d’éjaculation précoce sur le long terme.

Adopter une meilleure hygiène de vie

De simples changements dans votre mode de vie peuvent vous aider à contrôler l’éjaculation précoce. En effet, cette dernière peut être provoquer par un problème de surpoids, ou une consommation excessive d’alcool. Dans ce cas, manger plus sainement ou boire moins auront des effets positifs sur votre vie sexuelle.

Suivre une thérapie

Une thérapie seul ou avec votre partenaire peut également se révéler utile, en particulier si vous êtes dans une relation à long terme. Au cours de vos séances, votre thérapeute pourra vous encourager à discuter de vos problèmes relationnels (qui peuvent être la cause de votre éjaculation précoce), et vous donner des conseils pour les résoudre. Il vous suggérera également des techniques de self-help comme le stop and go ou la technique de compression.

Existe-t-il un traitement médical contre l’éjaculation précoce ?

Les traitements médicaux contre l’éjaculation précoce peuvent aider à améliorer vos symptômes, mais ils ne guériront pas la cause première de votre condition. Les plus connus sont :

  • le priligy: il s’agit d’un traitement oral utilisé pour traiter l’éjaculation précoce. Il contient un principe actif, le dapoxetine et est utilisé par les hommes qui éjaculent dans les 1 à 2 minutes qui suivent le début de la pénétration. C’est aussi une forme d’antidépresseur, qui aide à augmenter vos niveaux de sérotonine.
  • l’EMLA: contrairement au Priligy, l’EMLA est une crème topique qui est appliquée sur le pénis pour la rendre moins sensible. Cela peut aider à ralentir votre éjaculation. Il contient deux anesthésiques locaux (analgésiques), la lidocaïne et la prilocaïne. l’EMLA doit être appliqué environ 15 minutes avant les relations sexuelles et vous devez laver votre pénis avant de commencer vos rapports;
  • le Viasil : ce complément alimentaire disponible sans ordonnance est une alternative naturelle pour retarder votre éjaculation. Pour en savoir plus sur son fonctionnement, consultez notre avis complet sur le Viasil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *